Liam, le nom donné par Apple à son robot capable de recycler un iPhone en à peine cinq minutes, est désormais utilisé dans les usines américaines et hollandaises de la marque à la pomme. Présentée lors de la keynote du géant américain en mars 2016, la machine est programmée pour repérer, séparer, trier et recycler les différents composants du plus célèbre des smartphones.

Vingt-neuf bras mécaniques

Equipé de 29 bras mécaniques, le robot devrait en effet pouvoir mettre en pièces détachées 1,2 million de téléphones par an, précise Business Insider. Avec, à la clé, un effet sur l’environnement mais aussi sur les finances du groupe puisque, pour 10.000 iPhone démontés, 190 kg d’aluminium, 80 kg de cuivre, 5,5 kg d’étain ou encore 130 g d’or et 2,4 kg de métaux rares peuvent être récupérés et réutilisés dans la fabrication de nouveaux téléphones.

Liam est le symbole de l’effort d’Apple pour limiter l’impact de son activité sur l’environnement. Baptisé « Apple Renew », un programme a en effet été lancé par le géant californien pour que les anciens téléphones de la marque ne finissent pas dans la nature. Outre l’apport de Liam, Apple propose également que les iPhone qui ne sont plus utilisés soient rapportés par leurs propriétaires dans un magasin du groupe ou renvoyés par ces derniers via un processus prépayé géré en ligne.