Le spécialiste de la gestion des déchets Veolia a décroché le premier contrat de traitement et de valorisation de panneaux photovoltaïques usagés en France auprès de l’organisme chargé d’en gérer le recyclage, selon un communiqué diffusé lundi.

PV Cycle France, l’entité agréée par les pouvoirs publics pour la collecte de ces produits, a confié à Triade Electronique, une filiale de Veolia, un contrat de quatre ans prévoyant notamment la mise en place de la première unité de traitement dévolue au sein de cette filière.

>> A lire aussi : Strasbourg: Et pourquoi pas des panneaux solaires sur votre toit ?

1.400 tonnes de matières valorisées d’ici à la fin 2017

Installée sur le site de l’entreprise à Rousset (Bouches-du-Rhône), cette ligne de traitement devrait démarrer son unité prochainement et « permettra de valoriser plus de 1.400 tonnes de matières d’ici à la fin de l’année 2017 ».

Les matières premières secondaires seront réinjectées dans diverses filières (aluminium, verre, cuivre, etc). « Veolia anticipe une augmentation d’environ 40 % chaque année des tonnages recyclés qui excéderont les 4.000 tonnes au terme du contrat en 2021 », souligne le communiqué.

>> A lire aussi : Gironde: Un financement participatif pour un projet photovoltaïque dans le Médoc

55.000 tonnes de panneaux photovoltaïques en France

Plus de 55.000 tonnes de panneaux photovoltaïques sont installés en France et fin 2016, la puissance totale raccordée sur l’ensemble du territoire français se montait à 6,8 GW. Il est prévu que cette puissance triple pour atteindre 20,2 GW en 2023, note le document.

La réglementation européenne oblige tout importateur ou fabriquant de panneaux à énergie solaire établi sur le territoire européen de les collecter et de les traiter lorsqu’ils arrivent en fin de vie.