Son histoire avait provoqué un mouvement de mobilisation au sein dulycée Saint-Exupéry de Marseille où il était scolarisé. Un communiqué du SNES-FSU Aix-Marseille, un syndicat enseignant, rapporte que le jeune Ibrahima Kaba, Guinéen réfugié en France et placé en détention en centre de rétention administratif depuis plusieurs semaines, a obtenu devant la Cour d’appel d’Aix-en-Provence sa remise en liberté au motif d’irrégularités dans la procédure.

>> A lire aussi : Marseille: Un lycée se mobilise pour sortir de rétention un élève migrant

Toutefois, le jeune réfugié est en attente de la décision du Tribunal d’instance qui déterminera s’il peut rester en liberté ou s’il doit retourner en détention, le temps que les autorités traitent sa requête, à savoir le traitement de sa demande d’asile par la France, précise le communiqué.