« J’ai l’habitude de vos sorties médiatiques, mais il y a des limites : elles ont été franchies » : Paul Goze, le patron de la Ligue nationale de rugby, a pris sa plume et décidé d’écrire à Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, qui l’a sérieusement allumé, vendredi, dans une interview de 20 Minutes.

>> A lire aussi : Fusion Racing-Stade Français, «une République de copains et de coquins», Boudjellal allume la LNR

Pour Boudjellal, si la Ligue a accepté de reporter les matchs du Racing et du Stade Français, c’est en raison du « copinage » entre Paul Goze et Jacky Lorenzetti. Réponse de Paul Goze :

« Vous mettez en cause ma probité, mon honnêteté. Vous attaquez également de fait les membres du bureau avec qui les décisions sont prises collégialement […]. Jacky Lorenzetti et moi avons fait notre carrière dans l’immobilier. En 2002, j’ai mis en vente mon agence et celle-ci a intégré le groupe Foncia, dirigé par Jacky Lorenzetti. J’ai dirigé cinq ans mon agence au sein du groupe Foncia. Jacky Lorenzetti a ensuite vendu le groupe Foncia […]. Nous avons donc eu des relations strictement professionnelles. »

La lettre se termine par une petite menace, ni vu ni connu : « Je ne vous laisserai pas mettre en cause mon honneur… Je vous le dis solennellement et j’agirai en conséquence ! »