La Monégasque Bruna Maule Cassio a passé 40 ans dans le business du bijou fantaisie. Puis, après une succession de problèmes personnels - un divorce et une maladie -, elle a dit « Basta les affaires ! » C’était en mars 2007. Depuis ce cri du cœur, cette habitante du Rocher consacre sa vie à l’aide aux Niçois les plus démunis avec son association les Anges gardiens de Monaco.

Ce lundi, l’association de Bruna fête ses dix ans. En une décennie, elle a développé des dispositifs pour trouver un appartement et payer le loyer des bénéficiaires, des dons de duvets et de couvertures, des distributions de nourriture une fois par semaine. Tout ça, uniquement sur Nice. « Il n’y a pas de besoin à Monaco, c’est comme un petit village et c’est plus facile à gérer, explique-t-elle. Nice est une grande ville cosmopolite ? où il y a davantage d’aide à fournir. »

>> A lire aussi : Surprise dans les rues de Nice... Victoria Silvstedt maraude pour les plus démunis

Victoria Silvstedt et Umberto Tozzi

L’avantage d’être une association monégasque, c’est le public touché pour le financement : « La semaine dernière, lors de notre gala, une donatrice a légué 10.000 euros. Et une autre 3.000 euros, se réjouit l’ancienne business-woman Bruna Maule Cassio qui voit de nouveaux projets de solidarité s’ouvrir devant elle grâce à ces dons. Faire le bien autour de soi est finalement plus important que l’argent. »

Pour leurs dix ans, les Anges gardiens de Monaco distribueront de la nourriture à Nice, comme tous les lundis soir. Pour célébrer ce jour exceptionnel, ce sont cinq chefs du Rocher qui cuisineront les 350 repas. Et, en guise de serveurs, des bénévoles stars : la Suédoise ancienne égérie Playboy Victoria Silvstedt et le chanteur italien Umberto Tozzi. « A Monaco, il y a de l’argent et de la richesse humaine », insiste la présidente en pleine préparation de sa maraude hebdomadaire qui, comme chaque semaine, quittera son Rocher monégasque pour les rues de Nice.

>> A lire aussi : Après Victoria Silvstedt, Umberto Tozzi maraude à son tour dans les rues de Nice