Ses premiers dribbles sur le parquet, l’apprentissage du shoot et son goût pour la défense, Timothé Luwawu-Cabarrot les a développés à Antibes. Ailier, désormais titulaire, des Sixers de Philadelphie en NBA, le joueur de 21 ans a découvert l’univers du basket professionnel avec les Sharks. « C’est un gamin qui a joué dix ans chez nous, se réjouit Frédéric Jouve, président du club azuréen. Il est passé du centre de formation aux espoirs, puis de la Pro B à la Pro A. »

« Un top défenseur »

C’est en 2014 que Timothée Luwawu-Cabarot pose ses baskets sur le parquet en tant que professionnel. « C’était un top défenseur sur beaucoup de positions. Peu importe où était le meilleur joueur adverse, il était capable de l’arrêter », se rappelle son ancien entraîneur à Antibes, Julien Espinosa. Offensivement aussi, Luwawu-Cabarot « se mettait en situation de scorer et exploitait les failles adverses ».

Mais l’Azuréen ne brille pas dès le début de cette saison 2014-2015. Il se révélera lors des play-offs. « Quand un joueur a du talent, il y a toujours une période de maturation, de développement qui l’amène à un niveau supérieur », admet son ex-coach.

Contrairement à l’autre Antibois Isaia Cordinier (également drafté et qui a décidé de prendre de l’expérience en Pro A avant de rejoindre le championnat américain), Luwawu-Cabarrot a filé à l’étranger. Après une saison en Ligue adriatique, il intègre les Sixers de Philadelphie en octobre 2016. Un pari réussi : très vite, l’Antibois score jusqu’à inscrire 19 points, le 1er avril contre Cleveland. Son record. 

Malheureusement pour lui, les play-offs NBA qui viennent de débuter, Luwawu-Cabarrot les vit comme téléspectateur, les Sixers ayant fini à une piteuse 14e place dans la Conférence Est.