Le mystère du ciment romain enfin résolu

AP / SIPA
Le Colisée sous la neige, Rome, le 12 février 2010.

SCIENCES - Un groupe de chercheurs a trouvé l'explication à l'exceptionnelle longévité des constructions romaines...

Vive le ciment romain. Cette mixture née dans l'Antiquité explique la solidité des édifices, encore assez vaillants 2000 ans après leur construction.

Selon Businessweek, un groupe de chercheurs internationaux a trouvé le secret de fabrication de ce ciment à l'ancienne, bien supérieur au ciment moderne, le «Portland concrete», utilisé depuis  seulement deux cents ans.

Le ciment romain, à base de chaux, de mortier, de cendre et roche volcanique doit sa supériorité à une réaction chimique provoquée par la chaux mouillée d'eau de mer et par la présence d'aluminium dans la roche volcanique, qui rend le mélange particulièrement stable.

Mieux, les chercheurs ont remarqué que la fabrication de ce ciment antique rejetait bien moins de dioxyde de carbone. De quoi ouvrir des pistes pour des constructions modernes et plus vertes.