Clichy-sous Bois, dix ans après la mort des adolescents Zyed Benna et Bouna Traoré après une course-poursuite avec la police. Qu’est devenue la France depuis ces décès, à l’origine d’une vague d’émeutes sans précédent dans les banlieues ? Le constat est désastreux, explique à l’Obs Adel Benna, le frère de Zyed : « La France est devenue un cauchemar ».

>> A lire aussi : Affaire Zyed et Bouna : La chronologie des faits

Pour ce grand frère de 39 ans, « la France est devenue un cauchemar, l’islamophobie et le racisme ne font qu’enfler ».

Relaxe définitive de deux policiers

Cette rage est motivée par les décisions égrenées en dix ans de procédures judiciaires. Elles se sont soldées en mai 2015 par la relaxe pénale définitive des deux policiers poursuivis pour « non-assistance à personne en danger ». Un verdict fustigé par Adel Benna : « Nous pouvons nous résoudre à la mort de Zyed, car nous croyons au destin. Mais l’injustice qui persiste, c’est sa mémoire qu’on salit. »

L’homme affirme encore que la société française « se met en péril : C’est toute une jeunesse que l’Etat maltraite. Ma femme, née en France et d’origine tunisienne, s’est sentie rejetée ». Après cette relaxe, Adel et sa femme ont décidé que « c’était fini » et ont quitté la France avec leurs enfants.