Mettre à jour


L'ESSENTIEL

  • Un policier a été abattu d'une balle dans le dos et deux autres policiers ont été blessés sur les Champs-Elysées.
  • Le tireur présumé a été abattu. Il faisait l'objet d'une fiche S et était connu de la DGSI.
  • Une perquisition a été menée au domicile du tireur présumé en Seine-et-Marne.
  • L'organisation de l'Etat islamique a revendiqué l'attaque.

Merci d'avoir suivi ce live avec nous. Il est à présent terminé. Pour suivre l'actualité au lendemain de la fusillade, un nouveau live est disponible ici.

A LIRE AUSSI 

>> Ce que l'on sait de la fusillade

>> Soutien aux policiers et émotion chez les politiques

 

 


7h: Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi

Vous pouvais désormais suivre tous les évenements au lendemain de l'attaque contre des policiers par ici


6h10: La presse consacre ses Unes à la fusillade des Champs Elysées

Vendredi matin, la presse française titrait à l'unanimité sur l'attaque terroriste survenue sur les Champs-Elysées et qui a coûté la vie à un policier.

Le journal Libération a choisi de mettre l'accent sur la Présidentielle, à J-2 eu scrutin. Un article sur la fin de campagne bouleversée par la fusillade est à lire ici

 


5h15: Poutou propose de désarmer les policiers, tollé sur Twitter

On fait le point sur le très mauvais timing du candidat ici.


4h20: Perquisition cette nuit à Chelles

La perquisition a été menée au domicile présumé de l'assaillant, selon l'AFP. Selon sa fiche policière, il était domicilié à Chelles, chez sa mère, dans un quartier pavillonnaire.


3h30: Macron annule ses meetings de campagne de vendredi

Il prend la même décision que Marine Le Pen et François Fillon. Communiqué ici.

 


3h15: Ce que l'on sait sur le suspect

Il s'agirait d'un Français de 39 ans condamné à 15 ans de prison en 2001 pour tentative d'homicide sur policiers. Fiché S, il aurait été arrêté en février dernier pour avoir fait part de son intention de tuer des gardiens de la paix. Le point ici.


2h15: Photo de la voiture de l'assaillant

Prise par la journaliste de TF1 Ani Basar. Selon l'AFP, l'assaillant était le titulaire de la carte grise du véhicule.

 


2h00: La «panique» de Julien Courbet, qui était dans un restaurant à proximité

L'animateur a été secoué et a live tweeté l'événement:

 


1h45: Paris «encore une fois mise à l'épreuve», «nous ne céderons rien», lance Anne Hidalgo

La maire de Paris Anne Hidalgo a affirmé que «notre ville est une fois encore mise à l'épreuve» mais que «nous ne céderons rien», après la fusillade dans laquelle un policier a été tué sur les Champs-Elysées jeudi soir.

«Si notre ville est une fois encore mise à l'épreuve, je sais que la détermination des Parisiens à défendre leur mode de vie et leurs valeurs est totale», a déclaré la maire de Paris dans un communiqué.

«Nous ne céderons rien, nous ne fléchirons pas, nous resterons unis face à cette menace odieuse et sournoise qui pèse sur toutes les métropoles du monde», a-t-elle ajouté.

Condamnant «un terroriste aveuglé par la haine et par la mort», la maire de Paris a rendu hommage aux forces de l'ordre dont le «dévouement, (la) bravoure et (le) professionnalisme ont permis ce soir, au péril de leur vie, d'éviter que d'autres citoyens ne soient victimes du terrorisme».


1h20: L'Association LGBT de la police Flag en deuil

Le policier tué était membre de l'association de soutien et de défense des policiers et gendarmes LGBT, indique l'organisation.

 

Voir +