Une nageuse dans une piscine municipale (illustration). — ULI DECK / DPA / AFP

BEURK

Piscines publiques: Entre 30 et 75 litres d’urine dans les bassins

La quantité ne représente cependant que 0,01% du volume total de l’eau de baignade analysée dans des établissements canadiens…

Les utilisateurs des piscines publiques n’hésiteraient pas à se soulager dans l’eau, au point que les bassins des piscines publiques contiendraient entre 30 et 75 litres d’urine. Une quantité qui, vu le volume total concerné, ne représentait cependant qu’environ 0,01 % de l’eau de baignade.

Le constat reste néanmoins alarmant, en matière d’hygiène comme en matière de santé. C’est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs dans une étude publiée récemment dans Environmental Science and Technology Letters.

A la recherche de l’acésulfame potassium

Les spécialistes ont analysé l’eau des bassins de plusieurs piscines publiques canadiennes en y recherchant l’acésulfame potassium (ACE), un édulcorant que l’organisme ne peut assimiler et qui reste donc dans l’urine.

Les scientifiques ont ensuite comparé les teneurs détectées avec celles de l’eau du robinet, où la substance est également présente mais dans des concentrations dix fois moindres.

>> A lire aussi : Cinq raisons de ne pas bouder son pipi

Les jacuzzis aussi

Autre terrain de recherche des spécialistes, toujours au Canada : les jacuzzis. Si les analyses s’y sont déroulées sur une période plus courte, elles ont cependant révélé une tendance inquiétante, puisque les taux d’ACE s’y sont révélés être jusqu’à 571 fois plus importants que dans l’eau du robinet.

Une découverte préoccupante, tant la combinaison entre urine et produits chimiques contenus dans l’eau des piscines, dont le chlore, peut se révéler nocive. Elle pourrait en effet générer des molécules toxiques potentiellement dangereuses pour les poumons, le système nerveux ou encore le cœur. Avec, à la clé, un plus grand risque d’asthme ou de cancer de la vessie.

>> A lire aussi : Asthme, cancer de la vessie... Faire pipi dans la piscine serait dangereux pour la santé

 

À la une