En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

UNIFORME

Mulhouse: Il ne pourra plus se déguiser en policier et contrôler les prostituées et les cafés

Un homme qui « aimait la police » et n’hésitait pas, déguisé en agent de la BAC ,à faire des contrôles sur Mulhouse, était jugé lundi… 

Il n’a pas hésité à présenter une fausse carte de police aux vrais agents venus le contrôler. Brassard, pistolet, menottes… Un homme âgé d’une trentaine d’années, n’hésitait pas à faire des contrôles auprès de prostituées à Mulhouse, dans la rue, dans des restaurants, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Il rêvait d’être policier

La fin de la partie a sifflé fin août. L’individu a bien tenté d’expliquer à « ses collègues » qu’il était de la BAC Paris. En vain. Placé en garde à vue, c’est sur ses déclarations que le tribunal a statué lundi, (il ne s’est pas présenté à l’audience), pour répondre « d’usage public d’insigne ou de document pouvant créer une méprise avec ceux de la police » et pour « port sans motif légitime d’arme à feu », précisent nos confrères. Celui qui affirmait avoir toujours rêvé de devenir policier a écopé de quatre mois de prison avec l’interdiction de détenir une arme soumise à autorisation et interdiction d’exercer un métier dans la fonction publique durant dix ans.

À la une