Lionel Royer-Perreaut, président de 13 Habitat, et Bengous, lors du tournage à la cité Mazargues La Soude à Marseille cet été. — 13 Habitat

WEBSÉRIE

VIDÉO. Marseille: «Où Tié Bébé», la web-série de 13 Habitat avec Bengous pour sensibiliser au respect

Le célèbre Youtubeur marseillais Bengous joue dans une websérie pour sensibiliser sur le respect et contre les inciviliés…

  • A l’initiative de 13 Habitat, une web-série de 21 épisodes va être diffusée afin de sensibiliser les habitants au respect et contre les incivilités.
  • Bengous, le célèbre Youtubeur marseillais, joue le rôle principal dans cette série pour sensibiliser dans la « déconnade ».
  • Une partie du scénario a été écrit par des habitants, qui jouent aussi des rôles dans la série.

« Ou Tié Bébé », la célèbre réplique du Youtubeur Bengous donne son nom à une web- série imaginée par le bailleur social  13 Habitat, avec Bengous comme tête d’affiche. Composée de 21 épisodes de 2 minutes produits par CVStreet, la web-série vise à sensibiliser sur le respect et contre les incivilités. Chaque mardi soir, deux épisodes seront diffusés sur les réseaux sociaux de Bengous et sur la chaîne YouTube de 13 Habitat. Le premier épisode est lancé dès ce mardi et ce jusqu’au 19 décembre.

L’idée vient du président de 13 Habitat, Lionel Royer-Perreaut. « On voulait trouver un moyen de communiquer plus pertinents que nos campagnes d’affichages qui n’ont pas porté leurs fruits », explique-t-il. Dans le viseur de Lionel Royer-Perrault, ce sont toutes les incivilités constatées chaque jour dans les 500 cités et résidences de 13 Habitat.

>> A lire aussi : Strasbourg: Et si le logement social était une mine d'or ?

37.000 réclamations

« Ce sont principalement des incivilités dans les halls d’immeuble avec des dégradations ou des graffitis. Les jets de poubelles par la fenêtre sont également très problématiques, ainsi que les insultes entre locataires », détaille Lionel Royer-Perreaut. Chaque année, près de 37.000 réclamations liées à des incivilités sont recensées par le bailleur social.

Pour sensibiliser les 75.000 habitants répartis dans 69 villes des Bouches du Rhône, Lionel Royer-Perreaut a choisi Bengous. « Principalement pour la notoriété et pour les jeunes, qui sont notre cible même si bien sûr les incivilités ne sont pas commises que par des jeunes. », argumente le président. Pour Bengous, la question ne s’est pas posée. « J’ai sauté sur l’occasion, faire une web-série est un challenge et si en plus mon personnage peut servir à avoir plus d’impact c’est top », se réjouit l’intéressé.

Les habitants impliqués

Pour mettre au point cette série, le bailleur a mobilisé les locataires et les gardiens : 140 d’entre eux ont participé à l’écriture du scénario et ont joué dans la série, tournée dans les quartiers cet été. Un vrai plus selon Bengous : « C’était vraiment cool de tourner dans les cités, il y avait une bonne ambiance. On a pu les faire participer et donc les impliquer, tout ça sur le ton de la déconnade. »

Bengous et les locataires de La Soude lors du tournage - 13 Habitat

Il admet avoir vu ces incivilités au moment du tournage, et d’en avoir pris encore un peu plus conscience. « On était à Campagne l’Evêque et des gens jetaient des sacs-poubelle sur le terrain de foot au milieu de la cité, alors que les minots s’entraînaient là le lendemain », se souvient-il. Ils espèrent donc, grâce à cette web-série, et à ses réseaux sociaux, parvenir à délivrer un message aux jeunes et au moins jeunes : « Il faut qu’ils changent de mode de vie car ils en sont les premières victimes. »

>> A lire aussi : VIDEO. Festival de la fiction TV de La Rochelle: « Transferts », « Top of the Lake »... Les séries d'Arte à ne pas manquer cette année

René Malville en guest

Si certains habitants peuvent s’inquiéter du budget alloué à cette opération, au détriment de travaux de rénovation, qu’ils se rassurent. « Nous bénéficions d’une défiscalisation de la taxe foncière car nous participons à l’amélioration du cadre d’habitation de certains quartiers, ce qui permet du financement de ce projet », détaille Lionel Royer-Perreaut.

Une surprise attend les futurs internautes, l’autre emblème de l’Olympique de Marseille, René Malville, est l’invité d’un épisode autour des nuisances sonores liées à… l’OM.

 

 

À la une