Durant 10 jours de test, jamais le bandeau Dreem nous a semblé gênant. — DREEM

SANTÉ 2.0

Objets connectés: Quel prix êtes-vous prêt à payer pour mieux dormir?

Les constructeurs d’objets connectés se pressent au chevet de notre sommeil. Leur but : nous aider à l’améliorer. Combien faut-il dépenser pour espérer mieux dormir ?

  • Les troubles du sommeil toucheraient jusqu’à 30 % de la population.
  • Différents objets connectés prétendent nous aider à mieux dormir.
  • De 49 à 499 euros, ceux qui se pressent à notre chevet.

 

De 49 à 499 euros, le prix des objets connectés supposés nous aider à améliorer la qualité de notre sommeil peut effrayer. D’autant que les résultats ne sont pas forcément garantis. Beaucoup utilisent toutefois des méthodes qui ont fait leurs preuves.

49 euros : GoodVibes de Holi

À poser sur sa table de nuit, ce petit galet lumineux utilise la méthode « 4 - 7 - 8 » pour nous aider à nous endormir.

Le galet lumineux GoodVibes d'Holi. - HOLI

 

Soit 4 secondes de lumière rouge pour inspirer, 7 secondes de lumière jaune pour retenir son souffle, et 8 secondes de lumière orange pour expirer. Selon la marque Holi qui a conçu l’appareil, 3 minutes de ces exercices inspirés du yoga peuvent suffire pour nous plonger dans les bras de Morphée…

140 euros : l’oreiller connecté iX21 de Dodo

Renfermant capteurs et textile connecté, ce confortable oreiller analyse nos phases de sommeil profond et léger, de période éveillée et même de lever nocturne.

L'oreiller iX21 mesure la qualité du sommeil et réveille son utilisateur à heure programmée. - DODO

 

À programmer à travers son application, un réveil « intelligent » le fait légèrement vibrer durant une phase de sommeil léger, proche de l’heure de réveil souhaitée.

>> A lire aussi : Dodo: Nous avons dormi sept nuits avec l’oreiller connecté iX21 Smartpillow

Un abonnement (1,99 euro/mois) permet de recevoir des conseils personnalisés pour optimiser nos nuits.

159 euros : la lampe Aura de Nokia

Couplée avec un capteur de sommeil à placer sous le matelas, cette lampe de chevet design émet sons et lumières adaptés pour aider à l’endormissement, mais aussi à un réveil naturel.

La lampe Aura de Nokia. - NOKIA

 

À travers son application, son analyse des bruits et de la température ambiants aide à comprendre ce qui peut perturber le sommeil. Petits plus : Aura propose la diffusion de playlists Spotify dédiées pour faciliter un endormissement en musique, mais aussi des séances de relaxation pour des siestes réparatrices.

349 euros : la montre Ionic de Fitbit

Dédiée au sport, cette montre connectée joue aussi la carte de la santé. Mesurant la qualité de nos dodos, elle analyse chaque nuit notre temps de sommeil, mais aussi nos phases de sommeil léger, profond, paradoxal et « éveillé ».

La montre Ionic de Fitbit. - FITBIT

 

Après plusieurs nuits, il est possible de comparer ses résultats avec ceux des personnes du même sexe et du même âge. Des informations personnalisées sont également prodiguées sur l’écran d’Ionic pour nous aider à améliorer la qualité de nos nuits.

499 euros : le bandeau Dreem de Rythm

S’inspirant des neurosciences, ce bandeau bardé de capteurs analyse finement notre qualité de sommeil pour mieux la stimuler.

Le bandeau Dreem, de Rythm. - RYTHM

 

Agissant sur nos phases de sommeil profond qu’il permet d’augmenter, Dreem favorise l’endormissement à l’aide d’exercices respiratoire et même de petites séances de méditation.

>> A lire aussi : Troubles du sommeil: Une nuit dans un centre spécialisé pour trouver l'origine du mal

Cher, mais visiblement efficace comme l’attestent nos essais, il est à conseiller aux personnes stressées, ayant des contraintes de productivité, mais surtout à toutes celles soufrant d’un sommeil dégradé.

À la une