Le Youtubeur Mathieu Sommet — Youtube Hero

INTERNET

VIDEO. Mathieu Sommet, l'anti-héros de Youtube, de retour dans une websérie grinçante

Le Youtubeur de 29 ans revient avec une websérie qui parodie la plateforme de partage de vidéos, et ceux qui tentent d'y percer...

  • Le créateur de l'émission Salut les Geeks totalise plus d'1,7 millions d'abonnés sur sa chaîne.
  • Après une pause de plusieurs mois, il lance une fiction de sept épisodes qu'ils présente comme «une satire du monde de Youtube».

Il est suivi par l’équivalent de trois fois la population de l’agglo nantaise, où il vit depuis maintenant deux ans. Et ces 1,7 million d’abonnés que compte sa chaîne commençaient à se demander où il était passé. Mathieu Sommet, 29 ans, fait partie des Youtubeurs qui pèsent en France. Connu grâce à son émission Salut Les Geeks, qu’il a animé pendant six ans jusqu’à fin 2016, le jeune homme fait son grand retour sur la toile. Dans sa websérie « Youtube Hero », il fait le pari de troller, avec un humour grinçant et parfois trash, le réseau social qui l’a fait devenir celui qu’il est. Le quatrième épisode, intitulé « Argent facile » et mis en ligne dimanche, frôle déjà les 500.000 vues. Un joli pied de nez, et le mot est faible.

Dedans, ne cherchez pas de chat mignon ou d’ado gesticulant dans une chambre. Le pitch de cette fiction, c’est deux trentenaires un peu paumés prêts à tout pour devenir célèbres. « Ce n’est pas exactement ce que j’ai vécu, c’est une satire du monde de Youtube, le tout poussé à son paroxysme, précise illico Mathieu Sommet, qui incarne celui qui donne les pires conseils à ces deux débutants. J’ai voulu représenter cette ambivalence qu’il y a chez les Youtubeurs, tiraillés entre gagner leur vie et créer quelque chose, aussi imparfait soit-il."

Pouces bleus et milliers d’euros

Ce grand écart dont il parle, Mathieu a mis du temps à en prendre conscience. Il faut dire qu’au début, en 2010, ses vidéos prises à la webcam ne décollent pas. Mais celui qui travaille alors dans un fast-food en diffuse à un rythme effréné, « pour s’amuser, et peut-être un peu pour chercher la gloriole ». Petit à petit, les fameux pouces bleus se multiplient. Son émission, dans laquelle il commente des vidéos du Net en incarnant à lui seul plein de personnages différents, cartonne. Il quitte alors son job pour s’y consacrer à temps plein. Certains mois, à 25 ans, il perçoit de Youtube plusieurs milliers d’euros (et il le dit sans tabou), grâce à des dizaines de millions de vues cumulées.

Malgré le succès, celui qui est diplômé d’un BTS tourisme dit avoir su garder la tête froide. « Quand je me suis lancé, j’étais super naïf, je ne voyais pas du tout Youtube comme un tremplin, assure-t-il. Le conseil, c’est d’essayer de se protéger, par exemple en arrêtant de lire tous les commentaires. On tombe sur des gens hyper haineux et ça peut être dur. Il y a aussi des gens hyper fans dont il faut prendre de la distance, sinon on ne se remet jamais en question. » Finalement, lassitude aidant, il décide de tout plaquer et de se déconnecter des réseaux sociaux pendant plusieurs mois.

Etre autre chose qu’un « clone »

S’il revient aujourd’hui, « c’est pour montrer qu’on peut faire des sketchs, sur Youtube, sans forcément être un clone ou un homme sandwich, cool ou coiffé d’une casquette. » Car ce fan des Nuls ou des Robins des Bois le jure : contrairement à beaucoup d’autres (« mais chacun fait ce qu’il veut »), il n’a jamais cédé aux appels du pied de marques ou de grosses chaînes qui ont pourtant tenté plusieurs fois de le draguer.

Le Youtubeur Mathieu Sommet - J. Urbach/ 20 Minutes

Avec son nouveau projet, il espère aussi convaincre un «public plus adulte » (les 24-35 ans) de rester sur Youtube, plutôt que de migrer sur Netflix. Pour ça, il n’exclut pas de s’effacer de nouveau. « Ce que je veux c’est mettre en avant d’autres talents, monter un collectif, ajoute Mathieu Sommet. Tout faire tout seul, même avec plus d’un million d’abonnés, était devenu pesant. J’avais besoin de journées de tournage, avec des vrais humains. »

À la une