La manifestation contre le projet YelloPark. — D.P. / 20 minutes

FOOTBALL

VIDEO. FC Nantes: «Le YelloPark, on n'en veut pas!», un gros millier de supporters manifeste

Le projet YelloPark vise à construire un nouveau stade de football pour 2022 et prévoit la destruction de la Beaujoire…

La Brigade Loire avait convié les supporters du FC Nantes à participer à une manifestation « festive et revendicative », ce samedi 19 mai, à 17 heures, au départ de la Haluchère, pour protester contre YelloPark – projet visant à construire un nouveau stade de football, mais aussi des logements, des commerces, des bureaux ou des espaces verts – et pour défendre une rénovation du stade de la Beaujoire.

Le cortège, composé d’un gros millier de supporters (et de riverains), s’est élancé vers 18 heures avec des chants peu amènes envers le président du FC Nantes Waldemar Kita, co-financeur du projet YelloPark. Sur l’air d’Emilie Jolie, les fans nantais ont aussi chanté leur volonté de ne pas voir YelloPark sortir de terre : « Le YelloPark, on n’en veut ! ».

Ils ont aussi hurlé tout le long du trajet : «Le FC Nantes, c’est la Beaujoire !» et déployé une grande banderole : «Le seul projet dont le FC Nantes a besoin : il est sportif !». La manifestation s’est passée dans le calme.

En début de semaine, dans un communiqué, la Brigade Loire demandait «purement et simplement l’abandon du projet Yellopark puisqu’il comprend notamment la démolition du stade de la Beaujoire – Louis Fonteneau» et appelait «tous les citoyens nantais
ainsi que les différents acteurs du paysage footballistique nantais à combattre ce projet par tous les moyens possibles, puisqu’il compromettrait sérieusement la pérennité de notre club».

Démarrage des travaux en 2019

Selon le calendrier de YelloPark, le projet définitif devait être dévoilé à la rentrée de septembre 2018. L’acquisition des terrains s’effectuerait début 2019. Le démarrage des travaux du stade est prévu pour la fin d’année 2019. La livraison du stade, des commerces et premiers logements est envisagée pour la fin 2022, mais l’ensemble du quartier est à envisager à l’échelle de dix ans.

>> A lire aussi : Nantes: La concertation sur le projet YelloPark se termine ce mercredi

>> A lire aussi : YelloPark: La maire de Nantes ne veut pas de grande tour et demande de modifier le projet

À la une