Le sarcophage noir, découvert à 5 m de profondeur à Alexandrie (Égypte) en 2018. — Capture d'écran Facebook/Ministry of Antiquities وزارة الآثار

ARCHÉOLOGIE

Egypte: Un grand sarcophage noir découvert à Alexandrie après 2.000 ans passé sous terre

Le cercueil serait celui d'un individu de niveau social élevé dont le buste en marbre blanc a été retrouvé aux côtés du sarcophage...

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé dimanche 1er juillet sur sa page Facebook la mise au jour à Alexandrie d’un sarcophage resté sous terre plus de 2.000 ans. L’objet de granit noir mesure 2,65 m de long, 1,85 m de haut et 1,65 de large, soit le plus grand sarcophage jamais trouvé à Alexandrie.

Le cercueil était enterré aux côtés d’un buste de marbre blanc qui pourrait représenter son propriétaire, probablement un individu de niveau social élevé. Les autorités égyptiennes n’ont pas donné de détails sur la date de la découverte archéologique ou l’équipe qui en est à l’origine.

Le contenu peut-être abîmé par l’humidité

La tombe, qui remonte à l’ère ptolémaïque, se trouvait à 5 m de profondeur. Le sarcophage était encore scellé par une couche de mortier apposée entre le couvercle et la partie principale. Tout laisse à penser que le cercueil n’a pas été ouvert depuis son enfouissement.

« C’est […] quelque chose d’assez rare, car beaucoup de sarcophages ont été pillés pendant l’Antiquité », a expliqué au Figaro Ivan Guermeur, chercheur au CNRS et directeur de l’équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne à l’université de Montpellier (Hérault). Il déplore cela dit « l’environnement très humide » dans lequel l’objet a séjourné. Celui-ci « pourrait avoir beaucoup abîmé le contenu ».

>> A lire aussi : Il n'y a probablement aucune chambre secrète dans le tombeau de Toutankhamon

 

À la une