En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Depuis l'ouverture du salon aéronautique de Farnborough, le 16 juillet, Airbus a enregistré de nombreuses commandes, en majorité d'A320neo. — A. Pecchi / Airbus

AERONAUTIQUE

Airbus affiche près de 30 milliards de dollars de commandes ou d'intention d'achats en un seul jour

Le salon aéronautique de Farnborough, en Angleterre, s’est ouvert ce lundi. Avec une moisson de commandes pour la première journée pour le constructeur européen…

Pour le monde de l’aéronautique, le salon Farnborough, la version anglaise du Bourget, est un rendez-vous à ne surtout pas manquer. Malgré la crise du Brexit​ et ses possibles conséquences sur ce secteur économique, cette édition s’annonce prometteuse pour Airbus.

Comme son concurrent direct, l’américain Boeing, au premier jour de cet événement organisé au sud-ouest de Londres, le constructeur européen a annoncé une moisson de commandes ou d’intentions d’achat émises par sept compagnies aériennes.

Au total, le montant de ces accords est estimé à plus de 30 milliards de dollars selon les prix catalogue d’Airbus.

Déjà près de 201 avions A320 neo en soute

Ils portent sur 27 appareils A350 mais surtout sur 201 avions de type A320neo, le best-seller du constructeur. Parmi les clients, on trouve Sichuan Airline pour dix A350 XWB, mais aussi la compagnie Goshawk, la première compagnie aérienne à bas prix d'Oman, SalamAir, avec six A320neo, et une commande ferme de 20 A320neo ou encore la compagnie indienne Vistara qui s’est engagé pour 50 A320neo.

Mais le protocole d’accord le plus important a été signé par un client qui a voulu rester anonyme et s’est engagé pour 80 A320neo pour la bagatelle de 8,848 milliards de dollars au prix catalogue.

 

 

À la une