En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Illustration de la ville de Lyon (Rhône), et Notre-Dame de Fourvière, le 2 décembre 2013 — JEFF PACHOUD / AFP

SERIE AUDIO 3/8

AUDIO. «Parole Paroles»: L'accent lyonnais, un «patrimoine immatériel» pour Gérard Truchet

Embarquez vos oreilles dans notre série audio consacrée aux accents régionaux…

De Marseille à Lille en passant par Toulouse, Strasbourg ou la Bretagne, à chacun son accent. La mélodie des régions n’a pas disparu, même si le français « standard » se diffuse par la mobilité progressive des populations. Il y a les accents qualifiés de chantants, les autres chuintants ou encore appuyés. Certains sont considérés agréables, d’autres beaucoup moins. L’accent, un privilège ou un préjudice ? Cette promenade de deux minutes intitulée « Parole Paroles », proposée par les rédactions locales de 20 Minutes, dresse une cartographie audio de la France…

Pour le troisième épisode de notre série, voici Gérard Truchet. A la tête de la Société des Amis de Lyon et de Guignol depuis 1986, l’association se consacre à la conservation et la transmission du parler lyonnais. Appartenant au franco-provençal, au carrefour entre la langue d’Oc et celle d’Oïl, il se caractérise par un accent traînant sur l’avant-dernière syllabe… Gérard Truchet enseigne et intervient dans les écoles pour perpétuer ce « patrimoine immatériel ». Et avec un certain succès, environ 180 personnes « de 18 à 90 ans » ayant suivi des cours l’année dernière selon ce passionné. « Parole Paroles », à cliquer ci-dessus, et à retrouver sur les plateformes de podcast.

Crédit musique : Palette (feat Meltzer) by The Villars from Fugue

>> Retrouvez par ici les podcasts de 20 Minutes

À la une