En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Illustration de la ville de Strasbourg, de la cathédrale, le 11 août 2014. — PATRICK HERTZOG / AFP

SERIE AUDIO 2/8

AUDIO. «Parole Paroles»: L’alsacien, «le droit à la différence» pour Roger Siffer

Embarquez vos oreilles dans notre série audio consacrée aux accents régionaux...

De Marseille à Lille en passant par Toulouse, Strasbourg ou la Bretagne, à chacun son accent. La mélodie des régions est loin d’avoir disparu, même si le français « standard » se diffuse par la mobilité progressive des populations. Les rédactions locales de 20 Minutes embarquent vos oreilles dans une série audio sur ces accents : il y a ceux considérés comme chantants, les autres chuintant ou encore appuyés. Une promenade de trois minutes, intitulée « Parole Paroles », qui dresse une cartographie sonore de la France…

Roger Siffer, figure alsacienne, auteur-compositeur-interprète-chansonnier-humoriste-écrivain. Pas moins. A la tête du Théâtre de la Chouc’routerie à Strasbourg, l’homme manie le rire et le verbe pour transmettre sa culture. Alsacien langue maternelle, français appris à l’âge de 4 ans, cet accent n’est pas forcément facile à porter car, selon Roger Siffer, il est considéré comme un accent germanique. L’artiste raconte que lors de sa première représentation à Paris, il y a 35 ans, un spectateur lui a crié : « Chante en français, on n’est pas en Bochie » (pour désigner, péjorativement, l’Allemagne). « Un accent assimilé à des péchés nazis » selon les mots de l’artiste, « très difficile à porter ». Envers et contre tout, Roger Siffer porte haut l’alsacien, qui est « le droit à être différent, un luxe en plus ».

 

Crédit musique: Palette (feat Meltzer) by The Villars from Fugue

>> Réécouter le premier épisode de «Parole Paroles» avec Odette, de l’Aude

>> Retrouvez par ici les autres podcasts de 20 Minutes​

À la une