Image d'un gwenn ha du, drapeau breton, flottant dans le ciel aux Vieilles Charrues. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

INTERNET

Bretagne: Le drapeau breton a enfin son émoji (mais toujours pas sur Facebook)

Le réseau social français Whaller a décidé de proposer le gwenn ha du en émoji...

La mobilisation aura servi à quelque chose. Bien décidée à voir son drapeau devenir un émoji, la région Bretagne a lancé il y a quelques semaines une pétition en ligne, afin de faire pression sur Facebook et compagnie. Si le géant américain n’a pas encore craqué pour le Gwenn ha du, un autre réseau social a décidé de jouer la carte breizh.

Whaller, réseau social français fondé en 2011, s’est fendu d’un tweet annonçant l’arrivée du Gwenn ha du sur sa plateforme, comme l'a repéré France 3 Bretagne. Les responsables de Whaller expliquent avoir été « sensibles » à l’appel lancé par la région et l’association Point BZH. Un joli coup de pub bien senti, surtout.

Fort d’un peu plus de 200.000 inscrits, le réseau social inventé par Thomas Fauré se présente comme une alternative à Facebook, misant sur le respect de la vie privée et l’abandon des algorithmes.

« Ce n’est pas juste un gadget »

La pétition en ligne lancée par la région Bretagne avait été signée par 15.000 personnes mercredi midi. Loin d’un raz-de-marée mais symbole d’une mobilisation régionale forte. « Un émoji, ce n’est pas juste un gadget. C’est un outil de communication extrêmement fort pour des milliers d’entreprises de la région, notamment dans le tourisme », expliquait récemment Mathieu Crédou de l’association Point BZH à 20 Minutes.

Le hashtag #Bretagne est par ailleurs le plus utilisé de toutes les régions françaises sur le réseau social Instagram.

À la une