De avions de Ryanair à l'aéroport de Charleroi, en Belgique. — Sierakowski/Isopix/SIPA

SOCIAL

VIDEO. Grève à Ryanair: Près de 400 vols annulés ce vendredi, plus de 55.000 passagers concernés

Le débrayage, en pleine période de congés estivaux, concerne l’Allemagne, la Belgique, la Suède, l’Irlande et les Pays-Bas...

La journée s’annonce noire dans les airs pour Ryanair. La compagnie à bas coûts fait face ce vendredi à un nouveau conflit social d’ampleur européenne, avec une première grève de pilotes coordonnées dans cinq pays pour obtenir de meilleures conditions de travail.

Le débrayage, en pleine période de congés estivaux, concerne l’Allemagne, la Belgique, la Suède, l’Irlande et les Pays-Bas. Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l’Allemagne et près de 400 vols sont annulés, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation.

85 % des vols seront assurés

Ryanair a précisé que 85 % de leurs vols seront assurés. « Plus de 2.000 vols opéreront normalement, transportant près de 400.000 passagers à travers l’Europe », a indiqué jeudi soir la compagnie irlandaise sur Twitter.

La compagnie, qui revendique 130 millions de clients annuels et dénonce une grève « inutile », a vu ces derniers mois le malaise social s’étendre à ses principales catégories de personnel en Europe.

Les syndicats demandent des hausses de salaire

D’une manière générale, les syndicats reprochent à la compagnie sa politique salariale agressive, le recours à des contrats précaires et au dumping social. Entre autres revendications, les syndicats demandent des hausses de salaire, l’intégration des intérimaires ou encore des contrats de travail du pays de résidence des pilotes.

L’impact de ce type de mouvements est bien plus important que des grèves nationales isolées lors desquelles la compagnie peut remplacer les grévistes par leurs collègues de pays voisins.

À la une