(Photo d'illustration) La cagole, « icône marseillaise », « figure d’une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui fait ce qu’elle veut. » — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

INSOLITE

VIDEO. L'élection «Miss Cagole» fait son grand retour à Marseille... «L'idée, c'est que ce soit absurde!»

Deux étudiants marseillais ont eu l'idée d'organiser cette soirée en tombant sur une archive vidéo...

En 1997, la vainqueure remportait un carton de pots de moutarde. Les lots pour l’édition 2018 sont encore méconnus, mais ils se cacheront peut-être dans un sac Tati géant… Tati, quasi-sponsor de cette soirée « miss Cagole » qui se déroulera ce samedi au Traquenard, charmant débit de boissons localisé place Jean-Jaurès, dans le quartier de la Plaine, à Marseille.

« Bon, en vrai, on a foutu plein de sponsors sur l’affiche, mais on n’a rien pour le moment… Ricard, ce serait pas mal, non ? » se marre Enzo alias « Bijou 220 », coorganisateur avec « Gomina 3000 » de cette soirée :

Le Traquenard, c’est le bar d’un ami, et il se trouve que c’est exactement dans ce bar que se déroulait la soirée en 1997, la soirée qui a fait l’objet de ce fameux reportage. On s’est dit que ça serait marrant. L’idée, c’est que ce soit complètement absurde ! »

En 2017, le documentaire Cagole Forever rendait déjà hommage à cette « icône marseillaise », cette « figure d’une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui fait ce qu’elle veut. » C’est aussi l’idée de la soirée Miss Cagole. Enzo, de nouveau : « On ne fait pas ça pour se moquer. A aucun moment ce n’est péjoratif. Au contraire, même : c’est un hommage ! »

>> A lire aussi : «Biba» ou Booba, «Elle» ou PNL… Qui est le plus sexiste, les magazines féminins ou les rappeurs?

>> A lire aussi : VIDEO. «Cagole forever» sur Canal+: Mais c'est quoi une cagole aujourd'hui ?

 

À la une