Capture d'écran du site location-u.com fermé à la suite d'un piratage, le 28 août 2018. — 20 Minutes

INTERNET

Location de voitures: Le site Location-u.com victime d’un piratage des données de ses clients

Le piratage concerne plus particulièrement les données d’identification, coordonnées et informations en lien avec la réservation…

Coup dur pour le site de location de voitures du distributeur Système U, Location-u.com et ses clients. Le groupement a annoncé ce mardi dans un communiqué avoir a été victime d’une « opération de piratage ayant entraîné une violation de données » de ses usagers.

« Une violation de données s’est produite dans le courant du mois d’août qui a permis à un tiers non autorisé d’accéder aux données personnelles des clients de Location U », explique le groupement dans un communiqué.

Le site a été fermé par mesure de précaution

Le piratage concerne plus particulièrement les données d’identification, coordonnées et informations en lien avec la réservation de véhicules et de matériels. Par mesure de précaution, le site, qui permet de louer des véhicules auprès des 765 Magasins U à travers la France, a été fermé dès la découverte de l’opération, précise le communiqué.

« Aucune donnée de paiement n’a été piratée, les paiements ne pouvant pas être techniquement effectués à travers cette application », souligne l’enseigne, pour qui il est encore « trop tôt » pour évaluer le nombre de clients touchés. « Nous attendons pour cela le retour des usagers du site », explique-t-on chez Système U, qui a ouvert un numéro vert gratuit (08 00 00 58 52).

Aucune fraide n'a été signalée

En outre, « aucune fraude n’a été signalée concernant de potentiels actes de malveillance relatifs aux données personnelles des clients », ajoute le groupement, qui précise avoir porté plainte.

Enfin, conclut le communiqué, « conformément au règlement relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, U Enseigne a également notifié cette violation à la CNIL », la Commission nationale de l’informatique et des libertés.

>> A lire aussi : Piratage informatique: Des jeunes soupçonnés d’avoir détourné plus de 300.000 euros sur Cdiscount

>> A lire aussi : VIDEO. Toulouse: Un hacker accède aux données personnelles des usagers du Wi-Fi public

 

À la une