Les fouilles réalisées à Tel Samara, en Égypte, ont permis de mettre au jour le plus vieux village dans le Delta du Nil. — AP/SIPA

ARCHÉOLOGIE

Egypte: L'un des plus vieux villages du Delta du Nil découvert par une mission franco-égyptienne

Cette découverte offre une « occasion unique » de mieux connaître les communautés préhistoriques qui vivaient dans la région plus de 4.000 avant J.-C....

Des archéologues égyptiens et français ont découvert l’un des plus vieux villages du Delta du Nil, a annoncé ce dimanche le ministère égyptien des Antiquités. La mise au jour a été faite « lors de fouilles à Tel Samara, dans le gouvernorat de Dakahlia », au nord-est du pays, selon le communiqué.

Le village date du Néolithique, une première archéologique. « De tels édifices, datant de cette époque (4.200-2.900 av. J.-C.), n'étaient pas connus dans cette région », s’est félicité le chef du département des Antiquités au ministère.

Des poteries et outils en pierre découverts

Les travaux, menés depuis 2015, ont offert « une occasion unique d’en savoir davantage sur les communautés préhistoriques qui vivaient dans le Delta des milliers d’années avant la période thinite », à savoir les premières dynasties pharaoniques (3.000 avant J.-C.). Les fouilles ont mis au jour plusieurs silos de stockage contenant des os d’animaux, des résidus végétaux, de la poterie et des outils en pierre.

La découverte du village de Saïs, dans le gouvernorat de Gharbia, est la « seule » découverte semblable à ce jour, selon le ministère. Ces découvertes « confirment la présence de communautés stables dans les zones humides du Delta depuis le Ve millénaire avant J.-C. », explique Frédéric Geyau, chef de la mission.

>> A lire aussi : Un grand sarcophage noir découvert à Alexandrie après 2.000 ans passé sous terre

>> A lire aussi : Un musée posé au fond du Lac Titicaca est en projet

 

À la une