Thierry Ardisson sur le plateau de «Salut les Terriens» sur C8. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

REGLEMENT DE COMPTE

«On n'est pas couché»: Thierry Ardisson traite Patrick de Carolis d'«escroc»

Thierry Ardisson a qualifié « d’escroc » l’ancien président de France Télévisions sur le plateau d'« On est pas couché » ce samedi…

Thierry Ardisson n’a toujours pas digéré son éviction de France 2. Invité de Laurent Ruquier ce samedi dans On n’est pas couché, l’homme en noir a chargé l’ex-président de France Télévisions, Patrick de Carolis, qui avait contraint l’animateur de Tout le monde en parle de quitter la chaîne le 8 juillet 2006. « Il m’a viré en disant que c’était une forme d’escroquerie de travailler à la fois chez Paris Première et chez France 2. Et en fait, l’avenir a montré que l’escroc c’était lui, parce qu’il a été impliqué dans l’affaire Bygmalion. Pas moi », a-t-il balancé.

Charles Consigny défend Patrick de Carolis et Jeremstar

« Sauf erreur de ma part il n’a pas encore été condamné. (…) Vous dites que c’est lui qui a été l’escroc, mais on verra s’il y a une condamnation », l’a corrigé le nouveau chroniqueur de l’émission, Charles Consigny. Présomption d’innocence « pour tout le monde. Pour Carolis, pour Jeremstar, pour tout le monde », a-t-il ajouté.

France Télévisions et Bygmalion ont passé des contrats de prestation de services de 2008 à 2009, sans mise en concurrence, pour un montant de près de 1,5 million d’euros. L’ancien patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, et le fondateur de la société Bygmalion, Bastien Millot, ont été condamnés jeudi 19 janvier 2017 à cinq mois de prison avec sursis et respectivement 25.000 euros et 75.000 d’amende, pour avoir passé des contrats entachés de favoritisme. Patrick de Carolis a fait appel de cette décision de justice.

À la une