Alexis Blin remplace Oscar Trejo sous les yeux d'Alain Casanova lors de TFC - Rennes, le 14 février 2015. — F. Lancelot / Sipa

FOOTBALL

TFC: Alexis Blin prêté à Amiens? «C'est préférable pour lui comme pour le groupe», réagit Alain Casanova

Le jeune milieu toulousain Alexis Blin a été prêté ce lundi à Amiens, avec option d’achat. L’entraîneur du TFC Alain Casanova ne comptait plus sur lui…

Rebondir en Picardie. C’est le défi que s’est fixé Alexis Blin, le milieu récupérateur du TFC, prêté avec option d’achat à Amiens. Le jeune Toulousain, qui fêtera dimanche ses 22 ans, débarque en tant que joker chez le quatorzième de Ligue 1, privé pour de longs mois du Sud-Africain Bongani Zungu, blessé au genou.

« Pour lui, comme pour le groupe, c’est préférable, a observé l’entraîneur des Violets Alain Casanova, ce lundi à l’issue de la séance matinale. Alexis aurait eu du mal à avoir du temps de jeu, dans un secteur où il y a du monde avec des profils différents. On va voir comment cela se passe pour lui. »

Chez l’actuel troisième du championnat, Blin, sous contrat jusqu’en 2020, était barré par le plus puissant Ibrahim Sangaré, les plus techniques John Bostock et (surtout) Manu Garcia, ainsi que par le plus expérimenté Yannick Cahuzac. L’ancien international Espoirs, lancé par Casanova dans le bain de l’élite en janvier 2015, n’est même pas apparu dans le groupe toulousain lors des quatre premières journées de L1. Tout comme Yann Bodiger (23 ans), autre milieu invité à changer d’air, mais finalement resté sur l’île du Ramier.

Un groupe de joueurs jugé trop nombreux

Cet été, pour son retour au club après trois ans et demi d’absence, Alain Casanova avait souhaité réduire un groupe qu’il jugeait trop conséquent, avec 31 professionnels. Cette volonté avait déjà conduit fin août aux départs d’Ola Toivonen (Melbourne Victory, L1 australienne), de Clément Michelin (AC Ajaccio, Ligue 2) et de Quentin Boisgard (Pau, National).

À la une