Ça vous plaît ? Ben, c'est pas vraiment moi qui l'ai fait ! — Marie Etchegoyen - M6

LA MAIN A LA PATE

«Le Meilleur pâtissier»: J'ai été candidat... pendant trente minutes

Pour présenter la septième saison de son concours pâtissier qui commence ce mercredi soir à 21h, M6 a invité en juin des journalistes à se mettre dans la peau d’un candidat…

« A vos marques, prêts, pâtissez ! » Ce mercredi de juin, dans le décor du Meilleur pâtissier à Montfort-Lamaury ( Yvelines), Julia Vignali donne le coup d’envoi d’une épreuve. Rien de très surprenant dit comme ça, sauf que ce ne sont pas des candidats qui lui font face derrière leur plan de travail mais des journalistes, dont moi, venus vivre « une expérience unique » à l’invitation de M6. Autrement dit, se mettre dans la peau d’un participant de la compétition culinaire qui revient à l’antenne ce mercredi à 21h pour une septième saison.

Notre défi : décorer des cupcakes. Présenté ainsi, cela a l’air d’une simplicité enfantine, mais pour quelqu’un qui, comme moi, n’arrive même pas à faire une pâte à crêpes sans grumeaux, c’est une gageure. Heureusement, j’ai la chance de faire équipe avec Thomas, un confrère de Télé Star, et Amandine, une consœur de Melty… qui dispose d’un CAP pâtisserie et prend légitimement les choses en main.

« Faire des choses qui nous feront dire "waouh" »

« Il faut vous appliquer et faire des choses qui nous feront dire "waouh" », nous a suggéré Mercotte avant le début de l’épreuve. Résultat : Je tartine péniblement mes cupcakes de crème au beurre et je les constelle de décorations en sucre, des billes argentées par-ci, des étoiles jaunes par là… Et je ne vois pas passer la demi-heure qui nous est impartie. Je comprends donc mieux la panique qui saisit les candidats lorsqu’on leur annonce qui ne leur reste plus que cinq minutes pour terminer leur gâteau.

Des cupcakes à décorer, du matériel de pro... et le résultat pour «Un goûter à la Nasa». - F. Randanne - 20 Minutes

Fièrement, mes collègues et moi présentons à Mercotte et Cyril Lignac​ notre réalisation que l’on a choisi d’intituler « Un goûter à la Nasa ». « Vous avez fumé », se marre le pâtissier star de M6 alors que son acolyte salue la « technicité » de l’effet cactus, « très difficile à faire » - et dont tout le mérite revient évidemment à Amandine. Les deux juges poursuivent leur chemin, critiquant les cupcakes « qui ne sont pas recouverts complètement », s’emballant pour « les couleurs pastels girly » ou notant les « efforts de dressage » effectués par nos adversaires d’un jour.

A l’annonce du verdict final, mon équipe échappe à la dernière place (encore heureux !) mais n’est pas non plus distinguée par Mercotte et Cyril Lignac. Là, c’est le sentiment d’injustice que peuvent ressentir certains candidats que l’on comprend mieux.

Candidatures, mode d’emploi

Chaque année, M6 reçoit environ 5.000 candidatures pour Le Meilleur pâtissier. La production démarche aussi des amateurs postant des photos de leurs gâteaux sur les réseaux sociaux. Les candidats sont sélectionnés à l’issue de plusieurs étapes: ils doivent ainsi démontrer leurs connaissances techniques ou pâtisser en temps limité lors d’une sorte de mini-concours qui permet de voir comment ils réagissent avec les caméras.

À la une