La police a été informée le 11 novembre qu'un champ de mines avait été découvert près de Saint-Pétersbourg (illustration). — Vasily Maximov AFP

HISTOIRE

Russie: Un champ de mines de la Seconde Guerre mondiale découvert près d'une centrale nucléaire

Installé en août 1941, ce champ de mines se situe à côté d'une autoroute, à 20 kilomètres de la centrale nucléaire de Sossnovi Bor...

Un champ de mines antichars de la Seconde Guerre mondiale a été découvert à côté d’une autoroute menant à la centrale nucléaire de Sossnovi Bor, près de Saint-Pétersbourg ( Russie). « L’information concernant des mines découvertes près de la localité de Lébiajié a été reçue le 11 novembre », a déclaré la police de la région, qui n’a pas donné d’autres précisions.

Des membres d’une société militaire et historique, « Fort Krasnaïa Gorka », qui s’occupe notamment de faire des recherches sur des combats de la Seconde Guerre mondiale dans la région de Leningrad, a alerté la police. « Ce champ de mines oublié, qui se trouve à une dizaine de mètres de l’autoroute fédérale A121, a été découvert par un habitant qui nous en a informés », a expliqué Andreï Sizov, le dirigeant de « Fort Krasnaïa Gorka ». Les mines se situeraient à 20 kilomètres de la centrale de Sossnovi Bor.

Des mines installées en 1941

Ce champ avait été installé en août 1941 par des marins soviétiques, lorsque l’avancée des troupes allemandes menaçait la ville de Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg). Selon Andreï Sizov, les Russes avaient transformé des obus de 46 kilogrammes en mines antichars et les avaient placés en quinconce sur 120 mètres le long de la route.

« C’est très dangereux. Si l’une de ces anciennes mines explose, les autres exploseront tout de suite », a encore affirmé Andreï Sizov, ajoutant que 15 de ces mines ont été déjà mises au jour et sont en train d’être désamorcées.

 

À la une