En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Un séisme de magnitude 4.2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ain le 21 novembre à 18h08. — capture d'écran RéNaSS

SEISME

La terre tremble dans l’Ain, le séisme ressenti jusqu’aux environs de Lyon et de Mâcon

Un séisme de magnitude 4.2 sur l'échelle de Richter s'est produit dans l'Ain mercredi à 18h08, à une quinzaine de kilomètres au sud ouest de Bourg-en-Bresse...

  • L’épicentre du séisme était situé à une quinzaine de kilomètres de Bourg-en-Bresse.
  • Il a été ressenti jusqu’à Mâcon et le Val de Saône.

Ils ont été des dizaines à témoigner auprès du bureau central sismologique Français après avoir senti la terre trembler. Mercredi soir, à 18h08, un séisme de magnitude 4,2 sur l’échelle de Richter a été enregistré dans l’Ain. L’épicentre de ce tremblement de terre, qui n’a fait aucun blessé et n’a entraîné aucun dégât matériel, se situait à une quinzaine de kilomètres au nord ouest de Bourg-en-Bresse, selon France Séismes

Après les secousses, ressenties jusqu’aux environs de Lyon, dans le Val de Saône, mais également autour de Mâcon, en Saône et Loire, la préfecture de l’Ain a invité les habitants à témoigner auprès du Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS).

Comme si « un métro passait sous la maison »

Habituelles en cas de tremblement de terre, ces enquêtes macrosismiques permettent d’établir, à partir des observations et de la perception de la population, l’intensité ressentie du séisme.

 

« L’immeuble grinçait et bougeait de gauche à droite », témoigne ainsi un habitant de Bourg-en-Bresse, tandis qu’un autre décrit cette « impression qu’un métro passait sous la maison ». Plusieurs habitants de Mâcon ont également entendu un « grondement fort », vu les « animaux domestiques apeurés », les « bibelots et photos accrochées au mur se balancer ».

Depuis le début de l’année, selon le RéNaSS, une cinquantaine de tremblements de terre d’une magnitude supérieure à 4 sur l’échelle de Richter a été recensée en France (outre-mer compris).

À la une