En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Un avion 737 Max de Boeing (illustration). — BOEING

SECURITE

La mise à jour du système anti-décrochage du Boeing 737 Max est prête

Cloué au sol depuis l'accident d'Ethiopian Airlines, l'avion devrait effectuer un vol d'essai d'ici le 23 mai en vue de sa certification

Boeing a achevé la mise à jour du système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans deux catastrophes ayant fait 346 morts et impliquant le 737 Max, ce qui marque un pas « important » vers un possible retour en service de cet avion cloué au sol depuis plus de deux mois.

« Nous avons terminé tous les vols tests pour ce qui est de l’ingénierie de la mise à jour (du MCAS) et nous nous préparons maintenant au vol de certification finale », a déclaré jeudi le PDG Dennis Muilenburg. Il faudra une à deux heures pour effectuer les modifications dans chaque appareil affecté, a indiqué à l’AFP un porte-parole.

Formation des pilotes en simulateur

Outre la mise à jour du logiciel, les changements nécessaires à la formation des pilotes sont également prêts, y compris les tests sur simulateur. Ce dernier point est important parce que des pays comme le Canada exigent une formation des pilotes sur simulateur alors que l’agence fédérale de l’aviation américaine, la FAA, ne recommande que des tests sur iPad.

 

« C’est une étape importante mais ce n’est qu’un pas » vers la levée de l’interdiction de vol, a estimé Scott Hamilton, expert chez Leeham Company, relevant le retard pris par Boeing sur le calendrier initial. Le groupe de Chicago a rencontré des problèmes avec l’interface du MCAS et le système de gestion de vol, indique une source industrielle.

Pas de retour avant août

Le constructeur aéronautique affirme avoir effectué plus 207 essais en vol pour un total de plus de 360 heures avec le 737 Max modifié. Le vol test du 737 Max modifié pourrait avoir lieu la « semaine prochaine » ou les jours suivants, selon la FAA, dont la crédibilité a été écornée par cette crise du 737 Max.

Reste également une inconnue : la réaction des pilotes, qui ont beaucoup reproché à Boeing de ne pas les avoir informés de l’installation du MCAS dans le 737 Max, logiciel absent du 737 NG, version classique de ce monocouloir locomotive des ventes de l’avionneur. En conséquence, il est difficile d’envisager le retour dans le ciel mondial du 737 MAX avant le mois d’août au moins, avance Scott Hamilton, d’autant que se pose la question de la maintenance des avions.

À la une