En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

Un drone de l'armée française — JOEL SAGET / AFP

FUTUROLOGIE

Des auteurs de science-fiction réquisitionnés par le ministère des Armées pour anticiper le futur

L’Agence de l’Innovation de Défense (AID) annonce la création d’une « Red Team », composée d'auteurs de science-fiction et de futurologues

La pertinence de la science-fiction n’est plus à démontrer et le ministère des Armées en a bien conscience. Repéré par Opex360 vendredi dernier, un « Document d’orientation de l’innovation de Défense » [DOID] de l’Agence de l’Innovation de Défense (AID) précise sa stratégie future et annonce la création d’une « Red Team », « une cellule de 4 à 5 personnes », composée d’auteurs de science-fiction et de futurologues.

« Echafauder des hypothèses stratégiques valides »

Cette « équipe rouge » (tout de suite, ça envoie un peu moins) sera chargée de proposer des « scénarios de disruption » dont l’objectif est « d’orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir », peut-on lire.

La Red Team devra « échafauder des hypothèses stratégiques valides, c’est-à-dire de nature à bouleverser les plans capacitaires ». Les travaux de cette cellule seront confidentiels, « compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires ». Black Mirror n’est plus très loin.

 

 

À la une