En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies afin de vous proposer du contenu, des services et des publicités personnalisés selon vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus consultez notre politique de protection des données personnelles.

L'actrice Aïssa Maïga lors de la cérémonie des César 2020. — PIERRE VILLARD

RACISME

César 2020 : Morano propose à Aïssa Maïga de « repartir en Afrique », les internautes s’indignent

La députée européenne Nadine Morano s’en est violemment prise ce samedi à la comédienne française, après son plaidoyer pour plus de diversité dans le cinéma français

Le discours d’Aïssa Maïga lors de la 45e cérémonie des César n’a laissé personne indifférent. Chargée de remettre le césar du meilleur espoir féminin, l’actrice a appelé à plus de diversité dans le cinéma français. « Dès que je me retrouve dans une grande réunion du métier, je ne peux pas m’empêcher de compter le nombre de Noirs et de non-Blancs dans la salle », a-t-elle dit.

« On a survécu au white-washing, au blackface, aux tonnes de rôles de dealeurs, de femmes de ménages à l’accent bwana, on a survécu aux rôles de terroriste, à tous les rôles de filles hypersexualisées… Et en fait, on voudrait vous dire, on ne va pas laisser le cinéma français tranquille (…) La bonne nouvelle, c’est que l’inclusion ne peut se faire sans vous », a insisté l’actrice, présidente des collectifs « 50/50 » et « Noire n’est pas mon métier ».

La députée européenne Nadine Morano a réagi ce samedi à ces propos et s’en est violemment prise à la comédienne française. « On est de la même famille, on se dit tout », dit@AissaMaiga. Très bien, si vous n’êtes pas contente de voir autant de Blancs en France, mais repartez en Afrique ! Y a-t-il 50 % de Blancs dans les films africains ? », a twitté l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, franchissant ainsi un nouveau cap.

Des propos « racistes » condamnés par de nombreux internautes

Des propos jugés « racistes » qui ont provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes lui demandant de supprimer son message. « Et le césar de la meilleure raciste désespérée dans un rôle de second plan est… la mère Morano ! », a notamment tweeté un internaute.

Le député LREM Aurélien Taché a quant à lui demandé à Christian Jacob, le patron des Républicains, parti de Nadine Morano, de condamner ces propos. « Cher@ChJacob77, avec ce tweet,@Nadine__Morano lie à nouveau nationalité et couleur de peau. Est-ce que@les Républicains condamnent ces propos ? », a twitté le député du Val-d’Oise.

Ce n’est pas la première fois que Nadine Morano est au centre d’une polémique sur fond d’accusations de racisme. « Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères », avait-elle déjà déclaré en 2015. En juillet 2019, elle avait également qualifié la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye de «  Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité Française il y a trois ans », « souvent en tenue de cirque… »

À la une