Le pass sanitaire (illustration). — Mourad ALLILI/SIPA

PASS SANITAIRE

Coronavirus à Cambrai : Opération ville morte pour protester contre le contrôle du pass sanitaire

G.D.

Une soixantaine de commerçants vont fermer leur porte, samedi, à Cambrai, dans le Nord, pour protester contre l’obligation de contrôler le pass sanitaire

Ils veulent marquer leur opposition au contrôle du pass sanitaire dans leurs établissements. Entre 60 et 70 commerçants, essentiellement des restaurateurs, gérants de bar ou de salles de sport, comptent ne pas ouvrir, samedi, à Cambrai, dans le Nord.

Cette « journée morte » a été décidée depuis une semaine, comme l’indique L'Observateur du Cambrésis. Car, à partir du 9 août, comme partout en France, les commerçants devront contrôler leur clientèle. Le conseil constitutionnel a confirmé, jeudi, les dispositions législatives concernant l’instauration du pass sanitaire.

« Nous allons perdre du temps et des repas »

Pour les initiateurs du mouvement, ce dispositif risque d’avoir des conséquences néfastes pour leurs commerces de proximité. « Le temps passé à scanner le QR code, c’est du temps en moins pour servir les clients. Nous allons perdre du temps et des repas. Donc du chiffre d’affaires en moins ou alors il faut embaucher », explique un restaurateur à l’hebdomadaire local.

D’autant que, dans cette ville du Nord, de nombreuses festivités sont organisées autour du 15 août. Avec la crainte de voir la fréquentation chuter lors de ce rendez-vous essentiel pour le chiffre d’affaires.

Les rideaux resteront donc baissés chez cette soixantaine de commerçants du centre-ville, avec pour slogan, « balance ton QR » . « Nous ne sommes pas pour ou contre la vaccination, ce n’est pas le débat, expliquent Morgan Sedrue et Frédéric Darras, organisateurs de la journée de protestation. Nous souhaitons simplement faire passer un message par rapport aux contraintes que ce dispositif engendre. »

À la une