Inondation dans les rues de Quimperlé samedi 28 octobre 2023. — F.Tanneau/AFP

dégâts

Tempête Céline : De nombreuses inondations dans l’ouest de la France

F.B.

Le passage de la tempête, accentué par des forts coefficients de marée, a entraîné de nombreux débordements, en particulier en Loire-Atlantique et dans le Morbihan

Le passage de la tempête Céline, ajouté à un phénomène de grandes marées, a causé de multiples dégâts dans l’ouest de la France depuis samedi. Sans réelle gravité toutefois à cette heure. En Loire-Atlantique, les pompiers avaient recensé samedi soir plus de 150 interventions, essentiellement en zone littorale ou sur les bords de Loire. Au sein de l’établissement médico-social Mindi à Saint-Brevin, 25 pensionnaires ont été déplacés et mis en sécurité en raison de la montée des eaux. Phénomène identique à Cordemais où une trentaine de personnes coincées dans le musée Terres d’Estuaire ont dû être mises à l’abri.

En début de soirée, un bus du réseau de transport en commun nantais a été piégé par la crue de la Loire sur la commune de Basse-Indre à l’ouest de Nantes. Aucun passager n’était à bord, le conducteur a pu sortir sain et sauf. Les quais de Pornic et du Croisic se sont également trouvés sous l’eau, les commerces avec. Le pont de Saint-Nazaire, lui, a été temporairement coupé en raison des vents violents.

Même situation dans le Morbihan, où les pompiers ont reçu plus de 800 appels pour des interventions, relève la préfecture du Morbihan. Plusieurs boutiques et entreprises ont été inondées, de même que des voitures stationnées, en particulier à Lorient, Vannes et Hennebont. A Auray, de nombreuses maisons ont été inondées dans le quartier de Saint-Goustan après la montée des eaux du Loch. Le Finistère a également été touché par des inondations, notamment à Quimper, partiellement submergé par l’Odet, et Quimperlé, où coule la Laïta.

Dans ces trois départements, des chutes d'arbres et coupures d'électricité ont également été signalées. Par ailleurs, de nombreux habitants se sont rapprochés de la côte pour observer le spectacle des vagues se brisant sur les digues et rochers. Beaucoup plus au sud, la Nouvelle-Aquitaine a également été confrontée à quelques épisodes de submersion. Ce fut le cas au bassin d’Arcachon, notamment à Gujan-Mestras et au Cap Ferret, rapporte Sud-Ouest.

Huit départements en vigilance orange

Les coefficients de marée sont supérieurs à 100 jusqu’à lundi midi. De nouvelles inondations pourraient, par endroits, se produire à marée haute ce dimanche après-midi.

Huit départements français restent placés en vigilance orange par Météo France ce dimanche. Les Deux-Sèvres, la Vienne, la Charente-Maritime et la Charente sont concernées par la vigilance orange pluie-inondation. La Charente-Maritime fait également l’objet d’une vigilance orange crue, tout comme la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Enfin, la Vendée est en orange pour risques de vagues-submersion.

À la une